Comment manger léger au restaurant ?

Pour certains d’entre nous aller au restaurant a un petit air de fête. C’est un plaisir que l’on s’offre pour partager un bon moment entre amis, en famille, en amoureux, une envie d’évasion vers de nouvelles saveurs gustatives, ou encore le besoin de laisser la routine  (préparation du repas et lavage de vaisselle ).

Mais pour d’autres, manger au resto fait parti des contraintes professionnelles (rencontres  clients, voyages d’affaires). Ces repas consommés au restaurant, bien souvent plus fréquemment qu’on ne le souhaite, avec de copieuses assiettes sans oublier les boissons,  peuvent avoir un impact négatif sur la santé et/ou le poids.

Voici quelques astuces :

1)      Evaluer votre appétit avant de partir au restaurant :

Qui ne s’est jamais jeté sur  la corbeille de pain ou le ramequin de biscuits apéritifs  avant même de passer commande ! Sans crier gare, on  ingurgite ainsi rapidement un grand nombre calories ! Prenez l’habitude, avant de partir, d’évaluer votre sensation de faim et si besoin n’hésitez pas à consommer un fruit frais ou un yaourt, afin de vous aider à patienter. Boire généreusement de l’eau permet de calmer temporairement l’appétit.

2)      Choix  des plats :

Prenez le temps de regarder toute la carte.  Choisissez le met qui vous attire le plus, puis décidez des autres plats en fonction de vos besoins. Le moelleux au chocolat vous fait envie ? Pour l’apprécier pleinement optez pour une entrée ou un plat léger. Attention qui dit légumes ou poisson ne veut pas dire plat léger. Demandez l’assaisonnement à part, vous l’ajouterez ainsi à votre guise.

Souvent, ce n’est pas le choix de viande qui pose problème, mais la façon dont elle est accommodée avec son accompagnement. Ainsi, un filet mignon est un bon choix s’il n’est pas associé aux frites. Préférez en accompagnement, du riz, des pommes de terre au four ou, encore mieux, de la salade ou des haricots verts ou encore une garniture moitié féculent, moitié légumes.

Envie de pâtes ?

Règle général, privilégiez la simplicité, un plat de tagliatelles aux légumes du soleil, spaghettis bolognaise, des pennées aux courgettes et jambon de pays …

Envie de thaïlandais ?

Tous les sautés de légumes et viandes, volailles ou fruits de mer sont relativement bien, sauf que les quantités sont souvent trop abondantes. Certaines préparations sont très grasses, tel que  le poulet  général Tao et autres fritures (beignets sucrés ou salés, rouleaux impériaux).

Envie de pizza ?

Choisissez les pizzas à la croûte mince au poulet, crevettes, jambon avec une base tomate ou tout simplement végétarienne.

Envie de fast-food ?

Optez pour les petits formats de hamburger et frites. Sachez que les potatoes sont moins caloriques que les frites (pour des portions équivalentes !).  Bien sûr, prenez de l’eau plutôt qu’une boisson sucrée (25cl de soda apporte  équivalent de 6 sucres). Les wraps peuvent être de bons choix.

Envie de dessert ?

Bien souvent, on a envie de terminer le repas sur une note sucrée  bien que nous n’ayons plus faim. Prenez donc un dessert pour deux, à la fois plus économique et meilleur pour votre santé, ou optez pour une petite mignardise avec votre café. Les choix de desserts les plus légers sont les salades de fruits, les sorbets, les flans.

3)      Manger à sa faim :

Au restaurant, nous avons encore plus de difficultés qu’à la maison de ne pas vider notre assiette. Les raisons sont multiples : par habitude, coût du repas, ou encore le poids des convenances de la société. Mais qu’est-ce qui est le plus important ? Sa santé ou son porte- monnaie ?sans compter  la désagréable sensation d’être lourd tout le reste de la journée.

Quand votre assiette, arrive observez si la portion est plus généreuse que celle que vous avez l’habitude de vous servir, dans ce cas ne la finissez pas ! Autres astuces élémentaires, prenez le temps de manger lentement, de déguster chaque bouchées. Vous avez peut être remarqué : le plaisir gustatif décroit en même temps que la sensation de faim. Alors, écoutez- vous !

Et pour ceux et celles qui sont incapables de gaspiller de la nourriture, même si cela se fait peu en France, il y a toujours l’option de rapporter l’excédent à la maison en demandant au serveur ou à la serveuse de faire le nécessaire.

Pour conclure, avec la variété de restaurants qui s’offre à nous, il est pratiquement toujours possible d’allier resto et santé, si on sait bien choisir. Petit bémol concernant le sel, les plats servis sont presque tous trop salés.

 

LogoContact
Hélène Buysschaert
15 rue Maison Dieu - Paris 75014
01 46 28 86 42
helenebuysschaert@gmail.com